Références

Références
ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES
EAU POTABLE
INONDATIONS ET EAUX PLUVIALES
RESSOURCES EN EAU ET MILIEUX AQUATIQUES
AMENAGEMENT DES TERRITOIRES
INFRASTRUCTURES ROUTIERES ET VOIRIES
SANTE, CADRE DE VIE ET GESTION DES DECHETS
ENERGIES ET TELECOMMUNICATIONS
DOSSIERS REGLEMENTAIRES
Réseaux et ouvrages de gestion des eaux pluviales
Risque inondation
Gouvernance
Contre-Expertise hydraulique suite à l’approbation du PPRi de VIAS
L'Association des Propriétaires de la Côte Ouest de Vias (APCOV) rassemble sept ASL de propriétaires, soit environ 3 000 propriétaires de parcelles situées sur le territoire de la commune de VIAS entre le littoral et le canal du Midi (cf plan de situation ci-après). Ce territoire fait l'objet de différentes pressions d'origine réglementaire avec pour objectif de gérer l'habitat diffus et les campings en regard du risque inondation par submersion marine. L'APCOV dans ses discussions futures avec l'administration, souhaite se doter d'une étude hydraulique de son territoire qui lui permettrait de disposer d'une cartographie des zones submersibles. La société CEREG Ingénierie spécialisée dans les études de définition des zones inondables a été sollicitée par l'APCOV pour réaliser une telle étude.
Protection contre les inondations du hameau de Mourelle – Saint Flour
Le hameau de Mourelle se situe pour parti dans le fond du talweg naturel de la sagne Martié. Un bassin de rétention est construit dans le talweg en amont d’habitations. Suite à l’évènement pluviomètrique exceptionnel (100 ans) de septembre 2013, la zone a été sévèrement inondée, occasionnant de nombreux dommages matériels et conduisant à l’évacuation de certains logements. L’état de catastrophe naturelle a été reconnu. La Mairie a souhaiter étudier les aménagements nécessaires pour mettre en sécurité les personnes et les biens. CEREG a également réaliser les travaux de mise en œuvre des aménagements retenus.
Protection contre les inondations du Coulagnet sur les communes de Marvejols et Montrodat
Les communes de Marvejols et Montrodat sont traversées par la rivière du Coulagnet, affluent situé en rive gauche de la Colagne. Face à la répétition des inondations sur le secteur, les communes ont engagé une réflexion sur le fonctionnement des cours d’eau et du bassin versant. L’objectif de ces études hydrauliques est de définir les mesures de protection conte les inondations.
Etude hydraulique et amélioration des conditions de ressuyage des terres de la plaine de Boulbon
La plaine de Boulbon  (23 km²) est soumise aux inondations du Rhône à partir du déversoir de Vallabrègues ainsi qu’à celles associées aux ruissellements provenant de la Montagnette. Le problème posé n’est pas tant l’inondation que les durées de submersion et de réessuyage des terres. Le Syndicat Intercommunal d’aménagement Hydraulique du Bassin de Tarascon à Barbentane est gestionnaire de l’unique exutoire de la plaine : la station du Baraillier composée d’une station d’exhaure et de deux vannes (4m * 4 m). La mission confiée à CEREG est d’établir un diagnostic de l’état actuel du mécanisme de vidange de la plaine, puis de proposer des aménagements permettant de réduire les temps de submersion.
Schéma Directeur d’Aménagements Hydraulique du bassin versant de la Lironde à Montpellier
La Lironde prend sa source sur la commune de Castelnau-le-Lez, traverse les communes de Montpellier et de Lattes où elle se jette dans l’étang de Méjean. Pour accompagner l’urbanisation de son bassin versant sur les communes de Castelnau le Lez et de Montpellier, un schéma directeur d’assainissement pluvial avait été réalisé au début des années 90 prévoyant la réalisation de plusieurs bassins d’écrêtement dont l’objectif de protection contre les crues était l’occurrence 30 ans. Cependant, les objectifs de protection ont évolué et les services de l’Etat dans le département de l’Hérault demandent que les ouvrages de compensation soient dimensionnés pour une occurrence 100 ans avec des méthodes de calcul des apports (hydrologie) qui se sont affinées sur les 20 dernières années. CEREG a été missionné pour réaliser une remise à niveaux des différents dispositifs d’écrêtements garantissant un niveau de sécurité des ouvrages conformes aux exigences actuelles en la matière
Etude 2D du risque inondation et détermination des mesures de protection
Dans le cadre de la révision de son Plan Local d’Urbanisme (PLU), la commune de Saint-Andiol a missionné CEREG pour une étude du risque inondation associé au ruissellement pluvial. Ce risque est bien réel puisque la commune a été fortement touchée par les inondations par ruissellement pluvial à l’automne 2010. La prise en compte du risque dans le PLU passe par la réalisation d’un zonage réglementaire. L’objectif visé par le zonage réglementaire est : - d’interdire les implantations humaines dans les zones les plus dangereuses ; - de limiter les implantations humaines sur les autres zones inondables afin de mettre en sécurité les biens ; - de permettre l’extension des bâtiments existants en tenant compte du risque inondation ; - de préserver les capacités d’écoulement des zones naturelles pour ne pas augmenter le risque sur les zones situées en aval. La commune de Saint-Andiol a également souhaité que soit effectué un schéma directeur d’aménagement hydraulique permettant de réduire le risque d’inondation par ruissellement. 
Plan de prévention du Risque Inondation Velzic/Saint Simon
Dans le cadre de la préservation du risque inondation sur la Jordanne et le bassin Aurillacois, la préfecture du Cantal a prescrit la mise à l’étude d’un PPRi sur les communes de Saint-Simon et Velzic. Par la suite, CEREG a également réalisé la cartographie des zones inondées pour les occurrences 10, 30 et 50 ans.
Schéma de Prévention des Inondations de l'Agout
Le Schéma de cohérence pour la Prévention et la gestion des Inondations sur le bassin de l’Agout (SPI)  a 3 objectifs majeurs : Apporter une compréhension des phénomènes d’inondation sur le bassin de l’Agout en s’appuyant sur une vision du fonctionnement hydrologique et hydraulique de l’ensemble du territoire hydrographique ; Constituer un schéma permettant de coordonner les actions sur les différents sous bassins et d’orienter les choix de gestion et de prévention des inondations ; Proposer différents types d’interventions dans le domaine de la lutte contre les inondations. Elle vise à préciser en particulier les domaines d’actions, les modalités d’interventions et les échelles pertinentes associées à celles-ci.
Schéma de Prévention des Inondations du Lot
Le Schéma de cohérence pour la Prévention et la gestion des Inondations sur le bassin du Lot (SPI) porté par l’Entente Interdépartemental du bassin du Lot, a trois objectifs majeurs : Apporter une compréhension des phénomènes d’inondation sur le bassin du Lot en s’appuyant sur une vision du fonctionnement hydrologique et hydraulique de l’ensemble du territoire hydrographique ; Constituer un schéma permettant de coordonner les actions sur les différents sous bassins et d’orienter les choix de gestion et de prévention des inondations ; Proposer différents types d’interventions dans le domaine de la lutte contre les inondations. Elle vise à préciser en particulier les domaines d’actions, les modalités d’interventions et les échelles pertinentes associées à celles-ci.
Aménagement pluvial du Quartier de Cubières à Roquemaure (30)
La commune de ROQUEMAURE est souvent confrontée aux problèmes d’inondations en raison de sa position géographique par rapport aux bassins versants et d’une topographie défavorable à un écoulement suffisant des eaux de ruissellement. La hauteur d’eau lors des épisodes pluvieux peut atteindre plusieurs dizaines de centimètres dans certains quartiers. Ainsi, le quartier « Les Cubières » situé au Sud du centre-ville de ROQUEMAURE et très urbanisé, est sujet à une montée importante des eaux lors des inondations (jusqu’à 0,80 m) et connaît des difficultés pour évacuer ces eaux en raison d’un réseau d’évacuation des eaux de ruissellement inefficace. La commune de Roquemaure a donc confié une mission complète de maîtrise d’œuvre à Cereg pour la création d’un station de pompage des eaux pluviales de 1,5 m3/s et d’un réseau d’évacuation des eaux. Les travaux ont été exécutés en présence de la nappe d’accompagnement du Fleuve Rhône, ce qui a impliqué des moyens de rabattement importants et une organisation optimale du chantier.
Aménagement des stations de pompage des eaux pluviales
La commune de Codolet se situe dans un secteur fortement exposé aux inondations. En conséquence, elle est protégée par des digues. Par temps de pluie, les eaux de ruissellement sont évacuées vers la Lône du Rhône grâce à deux stations de pompage. Suite à la réalisation d’un diagnostic du réseau des eaux pluviales et l’élaboration d’un schéma d’assainissement pluvial, la commune de Codolet a décidé d’engager des travaux de réhabilitation et d’agrandissement de 2 stations de pompages des eaux pluviales. La commune de Codolet a confié cette mission à CEREG.