Références

Références
ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES
EAU POTABLE
INONDATIONS ET EAUX PLUVIALES
RESSOURCES EN EAU ET MILIEUX AQUATIQUES
AMENAGEMENT DES TERRITOIRES
INFRASTRUCTURES ROUTIERES ET VOIRIES
SANTE, CADRE DE VIE ET GESTION DES DECHETS
ENERGIES ET TELECOMMUNICATIONS
DOSSIERS REGLEMENTAIRES
Réseaux d'eau potable
Ressources
Gouvernance
Programme d'alimentation en eau potable et d'assainissement du secteur Cèze Cévennes
Les communes de Saint Ambroix, Molières sur Cèze et Meyrannes dans le Gard sont alimentées par des puits prenant l’eau dans la nappe alluviale de la Cèze. La Cèze est classée en Zone de Répartition des Eaux et une suppression des prélèvements dans les ressources en difficulté telles que la Cèze est recherchée. Les communes ont donc confié à Cereg une étude d’opportunité et de faisabilité de raccordement sur un nouveau forage en nappe profonde, sans lien direct avec la Cèze, dont un forage d’essai s’est avéré prometteur. En parallèle, une étude sililaire sur le système d’assainissement a été confiée à Cereg afin d’étudier l’opportunité et la faisabilité de raccorder les assainissements non conformes des communes de Meyrannes et Molières, sur la station d’épuration de Saint Ambroix plus récente et performante. Ces études technico-économiques étaient complétées par un volet juridique et financier d’étude du transfert de compétences des communes vers l’Agglomération Cèze Cévennes. Au cours de la mission, la zone d’étude a été étendue à l’alimentation en eau potable de Saint Victor de Malcalp et du SIEP des Mages/Saint Jean de Valériscles.
Etude de l’alimentation en eau potable du bassin de vie de Marvejols
La Communauté de Communes du Gévaudan (CCG) reprend les compétences assainissement et eau potable de ses 13 communes membres. En préalable de ce transfert de compétences, la Communauté de Communes a confié à Cereg un Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable de l’ensemble du territoire. Cette étude a permis de déterminer des besoins actuels et futurs, puis de confronter ces éléments aux ressources existantes. Des actions structurantes ont été définies en vue d’assurer une alimentation en eau sur l’ensemble du territoire, et sécuriser au maximum le fonctionnement du système. Ces éléments ont été pris en compte dans le volet technique de l’étude transfert de compétences également confiée à Cereg. Au final, après étude comparative et concertation avec les partenaires techniques et financiers, le projet structurant retenu est la création d’une nouvelle prise d’eau sur la rivière Colagne au seuil existant dit des Valettes, avec également création d’une nouvelle station de traitement.
Etude stratégique pour l’alimentation en Eau Potable du Bassin de vie de Brive-la-Gaillarde
Entente : Syndicat de l’Yssandonnais – Communauté de d’Agglomération de Brive – Syndicat du Coiroux – Commune de Saint Pantaléon-de-Larche Le Syndicat de l’Yssandonnais, maître d’ouvrage délégué de l’entente, a confié à Cereg l’étude de définition d’une stratégie pour faciliter l’alimentation en eau potable du bassin de vie de Brive-la-Gaillarde. Les objectifs attendus de la démarche devaient permettre  : D’établir un état des lieux et une vision transversale sur 3 Syndicats d’Eau et une commune isolée, D’établir une adéquation besoins / ressource pour chacune des collectivités et une approche plus globale à l’échelle du bassin de vie soit pour 42 000 abonnés et 6 Mm3 vendus annuellement, De proposer différents scénarii de desserte à l’échelle du bassin de vie : depuis l’étanchéité des périmètres de desserte jusqu’à la mutualisation complète de la desserte.
Etude d’opportunité pour une plus grande mutualisation des services de l’eau dans le Cantal
Le Conseil Départemental du Cantal a confié à Cereg la réalisation d’une étude pilote visant à identifier pour les compte de deux territoires du département l’opportunité technique, économique et juridique de s’engager vers une plus grande mutualisation des services d’eau potable. Le Conseil Départemental a confié au groupement Cereg - ECOSEFRES les études prospectives d’évaluation de transfert de compétence eau potable sur deux territoires : Communauté de Communes du Pays de Montsalvy (15 communes), Communauté de Communes du Pays de Murat (12 communes). Les objectifs attendus de la démarche devaient permettre pour chacun des territoires : D’établir un état des lieux financier et administratif de chaque service, D’établir un état des lieux technique de chaque service, D’identifier les besoins pour le futur service unifié : dimensionnement technique et humain. En fonction de différents scénarios incluant des niveaux d’intégration plus ou moins poussés, notre mission devait notamment conduire à identifier le prix d’équilibre pour la structure intercommunale.