Références

Références
ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES
EAU POTABLE
INONDATIONS ET EAUX PLUVIALES
RESSOURCES EN EAU ET MILIEUX AQUATIQUES
AMENAGEMENT DES TERRITOIRES
INFRASTRUCTURES ROUTIERES ET VOIRIES
SANTE, CADRE DE VIE ET GESTION DES DECHETS
ENERGIES ET TELECOMMUNICATIONS
DOSSIERS REGLEMENTAIRES
Réseaux d'eau potable
Ressources
Gouvernance
Programme d'alimentation en eau potable et d'assainissement du secteur Cèze Cévennes
Les communes de Saint Ambroix, Molières sur Cèze et Meyrannes dans le Gard sont alimentées par des puits prenant l’eau dans la nappe alluviale de la Cèze. La Cèze est classée en Zone de Répartition des Eaux et une suppression des prélèvements dans les ressources en difficulté telles que la Cèze est recherchée. Les communes ont donc confié à Cereg une étude d’opportunité et de faisabilité de raccordement sur un nouveau forage en nappe profonde, sans lien direct avec la Cèze, dont un forage d’essai s’est avéré prometteur. En parallèle, une étude sililaire sur le système d’assainissement a été confiée à Cereg afin d’étudier l’opportunité et la faisabilité de raccorder les assainissements non conformes des communes de Meyrannes et Molières, sur la station d’épuration de Saint Ambroix plus récente et performante. Ces études technico-économiques étaient complétées par un volet juridique et financier d’étude du transfert de compétences des communes vers l’Agglomération Cèze Cévennes. Au cours de la mission, la zone d’étude a été étendue à l’alimentation en eau potable de Saint Victor de Malcalp et du SIEP des Mages/Saint Jean de Valériscles.
Etude de l’alimentation en eau potable du bassin de vie de Marvejols
La Communauté de Communes du Gévaudan (CCG) reprend les compétences assainissement et eau potable de ses 13 communes membres. En préalable de ce transfert de compétences, la Communauté de Communes a confié à Cereg un Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable de l’ensemble du territoire. Cette étude a permis de déterminer des besoins actuels et futurs, puis de confronter ces éléments aux ressources existantes. Des actions structurantes ont été définies en vue d’assurer une alimentation en eau sur l’ensemble du territoire, et sécuriser au maximum le fonctionnement du système. Ces éléments ont été pris en compte dans le volet technique de l’étude transfert de compétences également confiée à Cereg. Au final, après étude comparative et concertation avec les partenaires techniques et financiers, le projet structurant retenu est la création d’une nouvelle prise d’eau sur la rivière Colagne au seuil existant dit des Valettes, avec également création d’une nouvelle station de traitement.
Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable du SIVOM DURANCE ALPILLES
Le SIVoM Durance Alpilles gère l’alimentation en eau potable de 7 communes du Nord des Bouches du Rhône (220 km de réseaux, 3 forages, 3 stations de reprise, 5 réservoirs, 20 000 habitants). Le SIVOM a confié à Cereg la réalisation de son Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable.
Etude du renforcement de la ressource en eau potable du bassin de vie de Saint Chély d’Apcher
Les 5 communes du bassin de vie de Saint Chély d’Apcher sont alimentées en eau potable par 16 Unités de Distribution Indépendantes. La principale ressource de Saint Chély est assurée par des captages dans la Margeride qui s’avèrent en limite de capacité en période estivale et de sécheresse sévère. Dans ce contexte, les 5 communes se sont regroupées pour réaliser une étude du renfoncement de la ressource visant à augmenter la capacité de production et à simplifier l’alimentation des communes en regroupant certaines UDI.
Alimentation en eau potable de la commune de Moussac
Après avoir réalisé quelques années au préalable le schéma directeur d’assainissement puis le dossier loi sur l’eau et la maitrise d’œuvre de la station d’épuration de la commune de MOUSSAC, y compris bassin d’orage, réseau de transfert et raccordement du collège de Brignon. Cereg s’est vu confier par la Commune la réalisation du schéma directeur d’alimentation en eau potable de la commune et la DUP du forage, puis des missions de maîtrise d’œuvre pour le renouvellement des conduites d’eau potable (Marché à Bons de Commande).
Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable de la Communauté de Communes Terre de Camargue
La communauté de communes Terre de Camargue regroupe les communes d’Aigues Mortes, Le Grau du Roi et Saint Laurent d’Aigouze, dont la population passe de 20 000 habitants en hiver à 100 000 en pointe estivale. L’alimentation en eau potable se fait par une seule Unité de Distribution dont la ressource provient d’un champ captant et d’une usine d’eau potable alimentée par le réseau d’eaux brutes de BRL. Afin de se doter d’un outil de programmation fiable, la Communauté de Communes a confié la réalisation du schéma d’alimentation en eau potable à Cereg. Les principaux objectifs étaient : de mettre à jour les plans des réseaux, de mettre en place les outils de sectorisation nécessaires au diagnostic permanent des réseaux, d’exploiter ces données pour la modélisation et d’étudier les solutions de sécurisation de la ressource. En terme quantitatif, la ressource est suffisante. Toutefois, la ressource est particulièrement vulnérable sur la période de pointe estivale où une coupure générale ne pourrait être envisagée sur une commune touristique comme Le Grau du Roi. En cas de casse ou de dysfonctionnement sur une des deux ressources (casses des réseaux d’adduction, panne de l’usine…), le temps de réaction avant un manque d’eau chez les abonnés est inférieur à 9 heures en période de pointe estivale. L’enjeu principal du schéma était donc de trouver une solution permettant de fiabiliser la ressource.
Etude du renforcement de la ressource en eau potable du SIAEP du Causse de Sauveterre
Le SIAEP du Causse de Sauveterre dessert 2 500 habitants répartis par sur 10 communes par l’intermédiaire d’un réseau de 200 km. L’alimentation actuelle se fait par une prise d’eau en rivière non régularisée dans le Parc Naturel Régional des Grands Causses. Le SIAEP a confié à Cereg une étude de renforcement de sa ressource.
Mesures de bruit dans le cadre du projet de construction d’une nouvelle usine de traitement AEP de la commune des Vans
Dans le cadre de la création de la nouvelle usine de potabilisation de la commune des Vans dans le département de l’Ardèche, le constructeur, SAUR France, doit vérifier les niveaux sonores en limite de propriété. Cereg a réalisé des mesures de jour et de nuit à l’aide de sonomètres de Classe 1 afin de vérifier le respect des émergences sonores nocturne et diurne de la nouvelle station de potabilisation. Le but de cette mission est la définition du zéro acoustique avant le démarrage de la construction des ouvrages. Des mesures ont été réalisées sur les postes de travail et en limite de propriété de la station d’épuration.
Essais de garantie de l’usine de décarbonatation de Canferin à BERNIS – SIEP de la Vaunage
L’eau provenait de la nappe de la Vistrenque, très minéralisée en calcium et magnésium. Bonne pour la santé, l’eau était aussi très entartrante. Pour traiter ce problème avant l’injection dans les réseaux publics, le Syndicat des eaux de la Vaunage a mis en œuvre une usine de décarbonation permttant de traiter 8000 m3/j. Celle-ci alimente les 4 communes du syndicat et 5 de Nîmes Métropole. La station de traitement de l’eau par décarbonatation au lieu dit « Le champ captant de Canferin » utilise un procédé basé sur un principe électrique, sans intervention de produits chimiques, sans nuisance pour l’environnement, permet d’extraire de l’eau du robinet la partie du calcaire entartrant. Le calcaire ainsi récupéré, d’une grande pureté, est valorisable et réutilisable pour l’agriculture et l’élevage entre autre. Afin d’effectuer les opérations de réception, des essais de garantie ont été confiés à Cereg pour vérifier le respect du Domaine de Traitement Garantie et la performance des ouvrages.
Etude stratégique pour l’alimentation en Eau Potable du Bassin de vie de Brive-la-Gaillarde
Entente : Syndicat de l’Yssandonnais – Communauté de d’Agglomération de Brive – Syndicat du Coiroux – Commune de Saint Pantaléon-de-Larche Le Syndicat de l’Yssandonnais, maître d’ouvrage délégué de l’entente, a confié à Cereg l’étude de définition d’une stratégie pour faciliter l’alimentation en eau potable du bassin de vie de Brive-la-Gaillarde. Les objectifs attendus de la démarche devaient permettre  : D’établir un état des lieux et une vision transversale sur 3 Syndicats d’Eau et une commune isolée, D’établir une adéquation besoins / ressource pour chacune des collectivités et une approche plus globale à l’échelle du bassin de vie soit pour 42 000 abonnés et 6 Mm3 vendus annuellement, De proposer différents scénarii de desserte à l’échelle du bassin de vie : depuis l’étanchéité des périmètres de desserte jusqu’à la mutualisation complète de la desserte.
Maîtrise d’Œuvre : Unité de filtration pour le traitement de la turbidité
En 2011, les communes de Conqueyrac et Pompignan ont réalisé leur Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable. Dans le cadre de leur Schéma Directeur d’Alimentation en Eau Potable, les communes de Conqueyrac et Pompignan ont décidé de mettre en place une unité de traitement de la turbidité de l’eau produite par le forage de Lacan.
Création d’une nouvelle ressource en eau potable à Aubord (30)
La commune de Aubord disposait d’une ressource en eau potable dont la protection n’était pas assurée et dont le captage n’était pas régularisé sur le plan administratif. La commune a donc dû abandonner son captage pour le remplacer par une ressource moins exposée et pérenne. Des aménagements ont été étudiés et ont été réalisés sous maîtrise d’œuvre Cereg afin de mobiliser une nouvelle ressource et assurer l’alimentation en eau de l’ensemble de la Commune à partir du château d’eau existant. Pour cela, après l’établissement des études réglementaires par Cereg, deux nouveaux forages ont été réalisés ainsi que la canalisation d’adduction du château d’eau et le renouvellement d’un tronçon du réseau de distribution d’eau potable.